Arte ARTE Reportage

ARTE Reportage

ARTE Reportage

Birmanie : l’étrange destin des frères Htoo
Enfants, Johnny et Luther Htoo étaient invincibles. C’est en tous cas ce que croyaient les soldats de « l’Armée de Dieu », le groupe Karen en lutte contre l’armée birmane, mené par les jumeaux de 12 ans.
Aujourd’hui, Johnny et Luther ont 27 ans. L’heure de gloire est désormais loin derrière eux. Leurs parcours respectifs sont symboliques du sort réservé aux minorités ethniques qui ont osé affronter le gouvernement birman. Luther vit en Suède depuis six ans. Même si la séparation avec sa famille et ses difficultés d’intégration sont devenues un fardeau, son exil lui a permis de goûter à la liberté, de faire des études, de travailler et d’ accéder à un semblant de stabilité. Johnny, lui, n’a jamais obtenu de visa pour un pays tiers. Il végète dans un camp à la frontière entre la Thaïlande et la Birmanie.
Malgré une vie aux antipodes l’une de l’autre, Johnny et Luther partagent encore un fort engagement pour la défense des droits de leur minorité.
A quelques jours des élections birmanes du dimanche 8 novembre, Luther hésite. Renouera-t-il avec une forme de militantisme karen, ou persévèrera-t-il dans ses efforts d’intégration en Suède ?

Italie : la nef citoyenne
Septembre 2015, Lampedusa, petite île perdue au cœur de la mer Méditerranée. Une équipe de huit bénévoles s’embarque à bord d’un vieux navire allemand.
Ils sont serrurier, étudiant en médecine, ingénieur, amateur de voile, médecin, et ne se connaissent pas. C’est la septième et avant-dernière mission du Sea Watch. Le but de cette initiative privée ? Dix jours en mer pour tenter de porter secours aux bateaux de réfugiés en perdition.
L’équipage du Sea Watch va tenter de rejoindre la limite des eaux territoriales libyennes. Mais la tempête et les pannes à répétition de ce navire, vieux de cent ans, vont ralentir la traversée et remettre en question la détermination des plus aguerris. Jusqu’à ce qu’un frêle esquif gonflable surpeuplé n’apparaisse au loin…
A son bord, 90 hommes, femmes et enfants, à la dérive depuis de longues heures. L’équipage va mettre à l’eau un zodiac et partir à leur rescousse, vérifier que personne n’a besoin de soins, distribuer des gilets de sauvetage, de l’eau. Puis l’équipe du Sea Watch contacte le Centre de coordination des sauvetages à Rome afin qu’on localise dans les environs un plus gros navire qui puisse prendre en charge les réfugiés pour les amener sains et saufs sur le continent européen.

Singapour : une ferme dans la ville
5 millions d’habitants pour 700 kilomètres carrés : si à Singapour, les terres cultivables sont rares, l‘imagination atteint des sommets.
La première exploitation agricole verticale de la mégapole, imaginée et élaborée par la société Sky Greens, a ouvert ses portes à Singapour. Cette nouvelle façon de cultiver les légumes se veut totalement écologique et pourrait bien s’étendre au-delà des frontières de la cité-Etat.
Composé de 120 tours en aluminium, cette ferme verticale s’étend sur 3,6 hectares. Le rendement est dix fois supérieur à celui des cultures horizontales. Salades, choux, carottes, tomates et même du riz y sont cultivés : le tout en label bio.
Vendus plus chers que les légumes importés, les légumes estampillés Sky Greens connaissent un franc succès. On les trouve déjà dans 230 supermarchés de la ville.
Singapour ne produit pour l’heure que 10% de ses légumes consommés, le reste provenant en grande partie d’Indonésie, de Malaisie et du Vietnam. Mais, fort de ce nouveau concept de culture, le pays vise une plus grande autonomie.



Disponible en replay du 07/11/2015 au 14/11/2015 à 18:35

Chaine:

Programme: ARTE Reportage

Source: ARTE Reportage


Commentaires: