Arte La route de l'opium

La route de l'opium

La route de l'opium

Les talibans puisent une grande partie de leurs fonds dans les revenus liés à l'exportation de l'opium, estimés à près d'un demi-milliard de dollars par an. Après avoir passé la frontière avec le Tadjikistan, la drogue se retrouve dans les circuits du narcotrafic international. Stopper le commerce de cette substance illicite qui plonge de plus en plus d'Occidentaux dans la dépendance est l'un des enjeux de la guerre menée en Afghanistan. Mais cette lutte n'est-elle pas déjà perdue ? Ne faudrait-il pas essayer d'encadrer les consommateurs de drogue plutôt que de les criminaliser, comme c'est toujours le cas aux États-Unis ? Au Canada, la clinique Insite de Vancouver accueille les toxicomanes pour leur éviter une consommation à risque dans des conditions d'hygiène insuffisantes, et propose une désintoxication. Mais le gouvernement tente de faire fermer la clinique. C'est au Portugal qu'on trouve les avancées les plus intéressantes en matière de dépénalisation. Toujours sanctionnés, les consommateurs y sont néanmoins considérés comme des malades. Ils échappent ainsi à l'emprisonnement et donc à l'exclusion. Les succès de ce programme, soutenu par un financement important, montre qu'il existe sans doute une alternative à la politique de la tolérance zéro.



Disponible en replay du 24/09/2014 au 01/10/2014 à 00:15

Chaine:

Source: La route de l'opium


Commentaires: