Arte Xenius

Xenius

Xenius

On estime à six millions de tonnes la masse de plastique déversée chaque année dans les mers et océans du globe. Et la tendance est à la hausse. Des décennies de désinvolture ont abouti à faire de nos mers les poubelles de notre société de consommation. Il est impossible de prévoir quel en sera l’impact sur cet écosystème dont nous commencions tout juste à appréhender la complexité.
Les déchets de plastique, non biodégradables, dérivent en de gigantesques vortex qui menacent l’ensemble des systèmes écologiques. Le frottement réduit les morceaux en débris de plus en plus petits que les poissons prennent pour de la nourriture. Les particules arrivent ainsi dans la chaîne alimentaire – au bout de laquelle se trouve l’homme.
Ces particules libèrent des PCB mais font aussi office de pompe, fixant des produits toxiques depuis longtemps interdits comme le DDT. On se trouve alors face à des cocktails explosifs. Les scientifiques du monde entier mettent en garde contre les conséquences désastreuses de cette attitude frivole.
Dörthe Eickelberg et Pierre Girard, les présentateurs de « Xenius », sont dans le nord de l’Allemagne, à Bremerhaven, et se rendent à l’institut Alfred-Wegener. Ils y rencontrent le professeur Angela Köhler, chercheuse en biologie marine, qui étudie à partir des moules les effets nocifs de la pollution microplastique sur les tissus animaux.



Disponible en replay du 21/11/2015 au 28/11/2015 à 07:25

Chaine:

Source: Xenius


Commentaires: