Arte Un billet de train pour la Birmanie

Un billet de train pour la Birmanie

Un billet de train pour la Birmanie

Si la Birmanie a été isolée du reste du monde pendant des décennies, il est maintenant possible pour des étrangers de visiter le pays. L’aventure ferroviaire commence à Rangoun, capitale religieuse, qui abrite l’imposante pagode Shwedagon, haut lieu de pèlerinage pour les bouddhistes du monde entier. Le train qui relie Rangoun à Mandalay traverse des paysages de rizières avant de marquer un arrêt dans l’étrange ville de Naypyidaw, nouvelle capitale de la Birmanie sortie de terre en 2005. Quarante fois plus étendue que Paris, elle compte moins d’un million d’habitants. Plus au Nord, en partance de la ville de Thazi, une ligne secondaire a été aménagée pour rejoindre le lac Inle dans les montagnes. L’ascension est longue, mais le cadre pittoresque. De Mandalay, dernière cité royale de Birmanie, part un autre train en direction de Hsipaw, dans le nord de l’État Shan. C’est dans cette région, à proximité de la frontière chinoise, que se trouve le point d’orgue de ce périple en terres birmanes : le viaduc ferroviaire de Gokteik, parmi les plus célèbres au monde pour sa longueur – près de 800 mètres – et sa hauteur – 111 mètres au-dessus du point le plus bas de la vallée.



Disponible en replay du 01/10/2014 au 08/10/2014 à 19:00

Chaine:

Source: Un billet de train pour la Birmanie


Commentaires: