Arte Metropolis

Metropolis

Metropolis

Dossier métropole : Berlin
Alors que les réfugiés arrivent en Allemagne par milliers, METROPOLIS prend le pouls de la capitale allemande, et demande à trois artistes, AïWeiWei, Chinois récemment établi à Berlin, Philipp Ruch, « artiste politique » et Sascha Waltz, chorégraphe mondialement célèbre, quelle peut être la réponse artistique de Berlin à la détresse des réfugiés.

(R)échauffement autour du climat – le destin de la planète est-il scellé ?
Peut-on encore stopper le réchauffement ? Beaucoup mise sur la COP 21 qui se tiendra fin novembre à Paris. Mojib Latif, climatologue, et Kathrin Hartmann, journaliste, évoquent dans METROPOLIS les mesures à prendre impérativement pour parvenir à inverser la tendance.

Planète désert
Michael Martin, LE photographe européen des déserts, aime comparer les déserts arides aux déserts polaires. Ses clichés saisissants témoignent des trésors que notre Terre recèle encore et pourquoi nous devons la préserver à tout prix. METROPOLIS a rencontré le photographe à l’occasion d’une grande projection à Dresde.

Je selfie, donc je suis
A Karlsruhe, la passionnante exposition « Ich bin hier - von Rembrandt zum Selfie » (C’est moi - de Rembrandt au selfie) montre l’étonnante évolution de l’autoportrait au fil des siècles.

La maison jaune
Vincent van Gogh et Paul Gauguin : deux génies de la peinture, deux géants de l’histoire de l’art. Dans son livre « La maison jaune », le critique d’art anglais Martin Gayford fait une brillante analyse de neuf turbulentes semaines dans la vie des deux hommes.

Les métamorphoses de Vladimir Poutine
Un livre sur les rouages du Kremlin
L’homme fort de la Russie : c’est l’image que Poutine veut donner de lui. Fadaises, dit Michaïl Sygar, rédacteur en chef de « Doschd » l’une des dernières chaînes de télévision indépendantes du pays. A Moscou, METROPOLIS l’a interrogé sur les métamorphoses de Vladimir Poutine.



Disponible en replay du 22/11/2015 au 29/11/2015 à 11:15

Chaine:

Programme: Metropolis

Source: Metropolis


Commentaires: