W9 Enquêtes criminelles - L'improbable suicide d'un jeune Français en Californie / Affaire Monique Lejeune : un trop lourd secret de famille

L'improbable suicide d'un jeune Français en Californie / Affaire Monique Lejeune : un trop lourd secret de famille

Enquêtes criminelles - L'improbable suicide d'un jeune Français en Californie / Affaire Monique Lejeune : un trop lourd secret de famille

L'improbable suicide d'un jeune Français en Californie
Qu'est-il arrivé à Hugues de la Plaza, ce Français de 36 ans, vivant à San Francisco, et qui a été retrouvé mort le 2 juin 2007 dans son appartement ?
La police de la ville va conclure au suicide car aucun élément ne vient étayer la thèse du crime. L'affaire est classée.
Pourtant, deux personnes semblent persuadées qu'Hugues de la Plaza a été tué. Ce sont les parents du jeune homme. Pour eux, l'enquête est truffée d'incohérences. En effet, dans le rapport des autorités californiennes, il est indiqué qu'Hugues de la Plaza se serait poignardé à de multiples reprises puis aurait nettoyé le couteau avant de le jeter par la fenêtre alors qu'il agonisait ! Pour les parents de la victime, ce scénario est fantaisiste. Le père de la victime, François de la Plaza va tout tenter pour retrouver le meurtrier. Il va même offrir une prime de 100 000 dollars pour toute personne qui l'aidera. Il engage aussi un détective privé et demande que la police française mène sa propre enquête. Et c'est cette dernière qui va découvrir un nouvel élément. Sur la montre de la victime, les policiers relèvent des traces d'ADN appartenant à une personne non-identifiée.
C'est un rebondissement énorme car il remet totalement en cause la thèse du suicide de la police américaine !
L'enquête est rouverte. Il faut maintenant trouver qui a tué Hugues de la Plaza...

Affaire Monique Lejeune : un trop lourd secret de famille
Samedi 8 février 2003, Coulogne (Pas de calais). À 8h20, Monsieur Noblecourt, pousse le portail de Monique Lejeune, 53 ans, dont la famille est partie en week-end. Sur les dalles de l'allée, à quelques mètres du hall d'entrée, il aperçoit sa voisine gisant dans une mare de sang. On dénombre sur son corps 58 plaies au moins, par arme blanche.
Très vite Béatrice Matis, la première femme du mari de Monique Lejeune, devient suspecte. D'elle-même, elle s'est présentée au commissariat pour signaler que le soir du drame, elle a rendu visite à la victime, pour lui parler d'un projet de réunion familiale. Cependant, elle jure n'être pour rien dans la mort de Monique. Or, sous les ongles de la victime, les policiers vont retrouver l'ADN de Béatrice Matis.
Alors, les deux femmes en sont-elles venues aux mains ? Si oui, pour quelle raison ?
Béatrice Matis a-t-elle tué Monique Lejeune ? Tout le laisse penser car un secret de famille empoisonne depuis des années cette famille recomposée...

Émission déconseillée aux moins de 10 ans.



Chaine:

Programme: Enquêtes criminelles

Source: L'improbable suicide d'un jeune Français en Californie / Affaire Monique Lejeune : un trop lourd secret de famille


Commentaires: